ValérianeValériane officinale

Valeriana officinalis L.

Valerianaceae

Origine du nom : “valere” = “être fort, être en bonne santé” ou “valeria” = province romaine.

Parties utilisées : organes souterrains

Constituants connus : sesquiterpènes, iridoïdes, huile essentielle, acides phénols, flavonoïdes, glucides, acides aminés, acides gras, alcaloïdes.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : sédatif, anxiolytique, anti-dépresseur, anti-spasmodique, hypocholestérolémiant, neuroprotecteur.

Indications principales :

Voie interne : sphère nerveuse

= neurotonie, troubles du sommeil, épuisement nerveux, surmenage intellectuel, problèmes de concentration, irritabilité, anxiété..

= effet relaxant, baisse du stress, conseillée en cas d’arrêt du tabac.

= migraine et douleur cardiaque d’origine nerveuse.

                      système digestif = relaxant, troubles gastriques spasmodiques

Voie externe : neurotonie, troubles du sommeil.

Mode d’emploi : gélules, comprimés, extraits standardisés, macération à froid, infusé, alcoolature, teinture mère, extrait fluide, bain.

Précautions d’emploi : ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante.

Attention aux surdosages et aux prises prolongées.

Ce qu’il faut retenir : son activité thérapeutique est importante, elle est destiné aux sujets nerveux, agités et désordonnés et elle a un effet hypnotique à fortes doses.

Extrait cours de phytothérapie ELPM

 

 

Please follow and like us: