RhubarbeRhubarbe

Rheum officinale H.Bn et Rheum palmatum L.

Polygonaceae

Origine du nom : “rhubarbe” vient du latin “reubarbarum” = “des barbares” et “reu” = rha = Scythes à la Volga (provenance) et en grec “rhéo” = “je coule” et “ponticum” = Mer Noire (provenance).

Parties utilisées : organes souterrains

Constituants connus : anthracénosides, tanins et flavonoïdes.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : laxatif stimulant, anti-diarrhéique, astringent, stomachique et cholagogue

Voie externe : anti-phlogisitique (anti-inflammatoire)

Indications principales :

Voie interne : sphère digestive = constipation occasionnelle, diarrhée et troubles de la digestion.

Voie externe : irritations buccales, gingivite.

Mode d’emploi : infusion, teinture, alcoolature,décoction.

Précautions d’emploi : utilisation occasionnelle et pas trop longtemps car “maladie des laxatifs” .

Pas chez les enfants de moins de 12 ans ni chez la femme enceinte, ni même en cas d’occlusion intestinale et d’irritation chronique du colon.

Ce qu’il faut retenir : Elle a aussi une action analgésique et anti-inflammatoire, il faut l’utiliser en petite quantité et de préférence en mélange. Ne pas utiliser les feuilles car très riches en acides oxaliques.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: