Renouée des oiseauxRenouée des oiseaux

Polygonum aviculare L.

Polygonaceae

Origine du nom : “poly” = plusieurs, beaucoup et “genum” = genou. Nombreux noeuds sur la tige de la fleur.

Parties utilisées : plante entière fleurie

Constituants connus : flavonoïdes, polysaccharides, tanins, lignanes, coumarines, acide silique, dérivés…

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : expectorant, sécrétolytique, astringent, hypo-tenseur, diurétique, tonique, anti-agrégant plaquettaire et effet régulateur de la glycémie.

Voie externe : hémostatique

Indications principales : sphère digestive = diarrhées et hémorroïdes

                                           sphère respiratoire = inflammations de l’arbre bronchique, toux et bronchite.

                                           système cardio-vasculaire = hyper-tension

                                           système ostéo-articulaire = rhumatisme et goutte

                                           système génito-urinaire = inflammations urinaires, oligurie, règles irrégulières.

                                           maladies métaboliques = diabète

Voie externe : inflammations de la peau, petites blessures

Mode d’emploi : infusé, teinture mère, extrait fluide, cataplasmes, gargarismes.

Précautions d’emploi : ne pas employer à fortes doses et pendant la grossesse.

Ce qu’il faut retenir : peu utilisée

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

 

 

Please follow and like us: