PrimevèrePrimevère officinale

Primula veris L.

Primulaceae

Origine du nom : “prima” en latin = premier et “ver” = printemps. première fleur du printemps; symbole de cette saison.

Parties utilisées : fleur, racine.

Constituants connus :

Fleur : saponosides triterpéniques, flavonoïdes, caroténoïdes, huile essentielle, enzyme.

Racine : saponosides triterpèniques, flavonoïdes, hétérosides phénoliques, huile essentielle, tanins et sucres.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : sédative, anxiolytique, antispasmodique, antitussive, expectorante, analgésique, antiinflammatoire.

Voie externe : adoucissant, anti-prurigineux.

Indications principales :

Voie interne : système nerveux = troubles du sommeil, nervosité, anxiété, migraines.

                       système respiratoire = toux grasse chronique et inflammations aigües des voies respiratoires.

Voie externe : système cutanéo-muqueux = affections dermatologiques (adoucissant et anti-prurigineux) comme les crevasses, écorchures, gerçures,piqûres d’insectes. Bain de bouche pour hygiène buccale.

Mode d’emploi : infusion, décoction, teinture mère, extrait fluide.

Précautions d’emploi : contre-indiqué en cas de gastrite, ulcère gastrique, allergies aux primulacées. A fortes doses, peut provoquer des nausées, des vomissements, des diarrhées. Attention chez la femme enceinte et allaitante.

Ce qu’il faut retenir : Plantes préconisée comme sédatif, contre les maux de tête, neuralgies, tremblements et vertiges. Elle normalise les tensions émotionnelles excessives et apaiser les manifestations de l’hyperthyroïdie.

Extrait des cours de phytothérapie

 

 

 

Please follow and like us: