PrêlePrêle

Equisitum arvense L.

Equisetaceae

Origine du nom : “asper” car elle a un goût amère et âpre et c’est ce qui aurait donné son nom.

Parties utilisées : parties aériennes stériles

Constituants connus : acides-phénols, triterpènes et stéroïdes, alcaloïdes, flavonoïdes, saponosides, substances minérales.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : diurétique, reminéralisant, capacité à se fixer et anti-athéromateux.

Voie externe : cicatrisant et restructuration des tissus cutanés.

Indications principales :

Voie interne : sphère ostéo-articulaire = affections osseuses, oedèmes post-traumatiques, fragilité osseuse.

autres = infections urinaires, lithiase urinaire, artériosclérose, troubles liés à l’altération du tissu conjonctif, epistaxis chronique, énurésie, crampes, chute de cheveux.

Voie externe : guérison des plaies mineures.

Mode d’emploi : infusion, décoction, poudre, gélules, alcoolature.

Précautions d’emploi : aucune connue mais elle ne doit jamais être utilisée sur de trop longues périodes (surtout en poudre) à cause de son côté abrasif.

Ce qu’il faut retenir : elle va restructurer l’individu physiquement et psychiquement. Teneur en silice assimilable.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: