Pomme de terrePomme de terre

Solanum tuberosum L.

Solanaceae

Origine du nom : “pomme de terre” = “malum terrae” en latin = plantes à tubercules et “pomme” dans le sens de “fruit” et “solanum” = “soulager, calmer”.

Parties utilisées : tubercules.

Attention les parties aériennes de la plante sont toxiques ainsi que les tubercules “verdis”.

Constituants connus : polysaccharides (amidon), acides alcools, alcaloïdes, sels minéraux dont potassium et vitamines.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : cicatrisant, anti-ulcéreux, anti-inflammatoire, protecteur de la muqueuse gastrique.

Voie externe : antalgique.

Indications principales :

Voie interne : sphère digestive = ulcères gastro-duodénaux, gastrite, colite et entérite.

Voie externe : douleurs articulaires, irritations cutanées, maux de tête, hémorroïdes, brûlures.

Mode d’emploi :

Voie interne : en jus cru avec modération = pas plus d’un tubercule par jour ( 1/4 de jus frais avant les repas) , jus obtenu par centrifugation de la pomme de terre fraîche.

pulpe crue

fécule de pomme de terre obtenue en râpant les tubercules crus dans de l’eau (pour les intestins irrités).

Voie externe : idem, application directe en rondelle , en cataplasme.

Précautions d’emploi : à consommer avec modération par voie interne.

Ce qu’il faut retenir : connue dans le domaine alimentaire, les tubercules crus peuvent apporter un soulagement certain aux personnes atteintes de gastrite et d’ulcère.

Extrait cours de phytothérapie ELPM

 

Please follow and like us: