MyrtilleMyrtillier/ Myrtille

Vaccinum myrtillus L.

Ericaceae

Origine du nom : son nom vient du fait que ses feuilles ressemblent à celle de myrte.

Parties utilisées : fruit et feuille.

Constituants connus : tanins, flavonoïdes, acides-phénols, alcaloïdes, phénols simples e minéraux.

Constituants connus : tanins, anthocyanosides, flavonoïdes, acides-phénols, acides organiques, oligosides, pectines.

Propriétés principales et secondaires :

Feuille : hypo-glycémiant, hypo-triglycéridémiant, astringent, anti-diarrhéique, veino-tonique.

Fruit : anti-oedémateux, améliore la microvascularisation, angio-protecteur, anti-oxydant très puissant, anti-bactérien, action positive sur la vision, ulcéro-protecteur, anti-diarrhéique.

Indications principales (feuille et fruit) :

Voie interne : sphère digestive = diarrhée

                       sphère cardio-vasculaire = jambes lourdes, hémorroïdes, fragilité capillaire cutané.

                        autres = diabète

Mode d’emploi : décoction, poudre, alcoolature, teinture mère, infusion.

Précautions d’emploi : aucune connue.

Ce qu’il faut retenir : plante-aliment merveilleux dont les propriétés anti-oxydantes et remarquables dans le domaine cardio-vasculaire.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

 

 

 

Please follow and like us: