MillepertuisMillepertuis

Hypericum perforatum L.

Hypericaceae / Clusiaceae

Origine du nom : ” millepertuis ” = “mille trous ” = sur les feuilles, il y a une multitude de petites glandes translucides qui , par transparence donnent l’impression d’une multitude de minuscules perforations.

Parties utilisées : sommités fleuries

Constituants connus : naphtodiantrones, phloroglucinols, tanins catéchiques et proanthocyanidols, flavonoïdes, acides phénols, xanthones, huile essentielle.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne :anti-dépresseur, anti-spasmodique, antiviral, anti-bactérien, anti-inflammatoire, analgésique, anti-oxydant, hypocholestérolémiant.

Voie externe : antiseptique, anti-helminthique, astringent, vulnéraire, regénérateur cutané, anti-inflammatoire, analgésique.

Indications principales :

Voie interne : système nerveux = antidépresseur, troubles psychosomatiques, anxiété, agitation nerveuse, troubles chroniques du sommeil, dépression saisonnière.

                        système digestif = effet relaxant sur le système digestif, états inflammatoires de la muqueuse gastrique et intestinale.

                       système immunitaire = prévention des refroidissements hivernaux

                        système endocrinien = douleurs accompagnant les règles et migraines

Voie externe : système immunitaire = traitements des plaies infectées

                       système cutané = adoucissant, anti-prurigineux, crevasses, gerçures, écorchures, brûlures, coups de soleil, contusions, plaies, érythèmes fessiers, douleurs musculaires,…

                       système ostéo-aticulaire = douleurs articulaires, irradiantes, sciatiques, névralgies, zona…

Mode d’emploi : extrait hydro-alcoolique, gélules, dragées, comprimés, jus, infusé, extrait fluide, teinture mère, huile rouge,

Précautions d’emploi : photosensibilisant et interactions médicamenteuses ( cardiotoniques, antihistaminiques, anti-dépresseurs, antirétroviaraux, contraceptifs, immunosuppresseurs, ciclosporine,…).

Ce qu’il faut retenir : efficacité d’un extrait alcoolique de millepertuis dans les dépressions légères à modérées.

Extrait cours de phytothérapie ELPM

 

Please follow and like us: