MauveMauve

Malva sylvestris L.

Malvaceae

Origine du nom : “malva” en latin apparenté à un mot grec = “mou”.

Parties utilisées : feuilles et fleurs.

Constituants connus : mucilages, flavonoïdes, polysaccharides, acides-phénols, tanins, anthocyanosides.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : émollient (adoucissant), astringent (qui resserre les tissus), anti-tussif.

Voie externe : émollient

Indications principales : sphère respiratoire = toux des infections respiratoires, toux irritative du fumeur et de type coqueluche.

                                           sphère digestive = douleurs biliaires, colite, inflammation de l’intestin, constipation, diarrhée.

                                           sphère urinaire = cystite

Voie externe : inflammations bucco-pharyngées (aphtes, stomatite, gingivite, extraction dentaire…), maturation des abcès, toux ,maux de gorge.

Mode d’emploi : infusé, sirop, décoction, …

Précautions d’emploi : aucune connue.

Ce qu’il faut retenir : elle est émolliente, calmante, pectorale, laxative. Elle fait partie des “espèces pectorales”,et ses indications sont très proches de celle de la guimauve.

Extrait cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: