MarjolaineMarjolaine

Origanum majorana L.

Lamiaceae

Origine du nom : “Joie des montagnes”

Parties utilisées : sommité fleurie

Constituants connus : huile essentielle, acides phénols, flavonoïdes, acides triterpéniques.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : sédatif, calmant, hypotensif, anti-asthénique, rééquilibrant général et nerveux, anti-spasmodique, anti-bactérien, anti-viral, anti-fongique, antalgique, anti-inflammatoire, stimulant stomacal et intestinale.

Voie externe : antalgique et anti-inflammatoire dans le domaine ostéo-articulaire, anti-oxydant, propriétés calmantes au niveau cutané, sédatif hypotensif.

Indications principales :

Voie interne : système nerveux =  déséquilibre nerveux du système nerveux autonome, troubles du sommeil, nervosité, anxiété, angoisses, dépression légère mineure, amélioration de l’humeur, effet relaxant, baisse du stress, …

                       système respiratoire = toux avec spasmes, affections bronchiques aigües bénignes, affections et infections ORL, rhinites, sinusite, rhinopharyngite,…

                        système digestif = troubles digestifs

                        appareil locomoteur = rhumatismes et névralgies

Voie externe : système ostéo-articulaire = douleurs articulaires, courbatures, lumbagos, sciatiques.

                       système nerveux = bain sédatif, compresses pour maux de tête.

                       système digestif = gargarisme et bains de bouche pour les aphtes.

Mode d’emploi : infusé, teinture mère, alcoolature, huile essentielle,…

Précautions d’emploi : aucune aux doses usuelles. l’huile essentielle est déconseillée chez la femme enceinte et peu être irritante à l’état pur sur la peau.

Ce qu’il faut retenir : A ne pas confondre avec l’origan. Cette plante est rééquilibrante et aide à surmonter contrariétés et chagrins.

Extrait cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: