pourquoi manger comme les japonaisLa qualité des repas japonais : diététique, raffinement et gastronomie.

Tout est réuni pour se faire plaisir et bien se nourrir en apportant tout ce dont notre organisme a besoin pour bien fonctionner.

 

Les repas au Japon répondent à tout un art culinaire tant par leur présentation qu’à leur diététique. Sans oublier, les nombreux rituels qui les accompagnent. La plupart des repas asiatiques sont composés de riz, de soja et de produits de la mer ; le tout accompagné de thé vert et parfois d’alcool ( bière ou saké). Les Japonais mangent beaucoup à l’extérieur : les restaurants ( de cuisine locale ou occidentale) sont même conçus pour ceux qui sont seuls, chose dont on n’a peu l’habitude en France. C’est un moment convivial autour des traditions et des règles à respecter.

La culture culinaire japonaise s’articule autour de 3 repas

Le repas le plus important est celui du soir puisque les japonais travaillent beaucoup et le midi est remplacé par un encas rapide ( bento).

De quoi sont composés les 3 repas japonais ?

Le petit déjeuner est salé. Il est composé d’un bol de riz, de légumes cuits, de salade et crudités, de soupes ( de miso surtout), de poissons crus, d’omelette, natto…

Ce petit déjeuner est idéal car il est composé essentiellement de mets salés. Le sucre, comme dans tout le reste de la cuisine japonaise, n’est pas présent directement mais plutôt ajouté par touches subtiles. Il n’ y a donc pas de baisse de vigilance, ou de fatigue ou même le fameux « coup de barre » que certains ressentent sur les coups de 11 heures. Il est lié à une alimentation trop sucrée, fondée sur des aliments à index glycémique élevé comme les céréales du petit déjeuner, le pain blanc, les gâteaux,…

Avec ce petit déjeuner complet, on ne connaît pas d’hypoglycémie et on est armé pour passer la journée avec tous les nutriments nécessaires à notre bon fonctionnement organique.

Le repas du midi est présenté souvent sous forme de bento, amené au travail ou à l’école. Ce sont des boites préparées à l’avance ou des mets préparés achetés à la supérette d’à côté. Ils sont composés de riz, de légumes, d’épices, de quelques morceaux de viande ou de poissons.

Les Japonais ne prennent ni fromage, quasi inexistant, ni dessert. Les mets sucrés sont réservés plutôt pour le goûter : gâteaux, glaces, confiseries. Le goûter peut-être aussi salé : c’est au goût de chacun.

Le repas du soir est le repas traditionnel. Il est composé de plusieurs plats chauds et froids servis en même temps. Ils sont présentés dans des petits bols. Vous en avez un pour les crudités, pour les sauces et épices, pour le riz, pour le plat principal, pour la soupe…

Chaque aliment est proposé en petite quantité. C’est très bien présenté et les viandes ou poissons sont découpés finement en lanières ou autres formes.

C’est très raffiné et aussi très diététique. Il y a tous les aliments nécessaires à la santé mais en petite quantité. La présentation de plusieurs plats laisse à penser qu’il y en a beaucoup ce qui leurre d’une certaine façon notre cerveau. La soupe est aussi très présente et elle a un effet rassasiant.

pourquoi manger comme les japonais (2)

Il y a un peu de fritures mais le mode de cuisson principal reste la cuisson à la vapeur et au bouillon.

Les repas sont quasiment tous sans lait, sans gluten ( sauf si vous mangez des « ramens ») et avec une légère touche sucrée. Le repas japonais a un aspect nutritionnel exceptionnel avec la sensation d’avoir bien mangé !

Résultat : au bout d’un mois, plusieurs kilos de perdus !

D’ailleurs les japonais connaissent très peu de problèmes d’obésité mais peut-être qu’à l’avenir cela va changer puisqu’ils se sont ouverts à la cuisine occidentale depuis quelques années. Et on le sait, elle est plus sucrée et plus grasse.

Le thé vert chaud ou froid accompagne les repas mais aussi la bière, dont ils sont de grands consommateurs ainsi que le saké.

Dans de nombreux restaurants, l’apéritif servi, offert,pour faire patienter les clients, prend la forme de feuilles de chou blanc à assaisonner avec de la sauce soja. On est loin de la classique cacahuète.

Le chou est un véritable aliment santé !

La prise des repas

  • Tous les aliments sont présentés sous forme de petites bouchées. Donc on n’est pas tenté par de grosses cuillerées.
  • Les japonais prennent le temps de manger. Ils le savent c’est meilleur pour la santé.

C’est un moment convivial pour eux

  • Dans certains restaurants, il y a même la possibilité de cuire ses aliments. Une sorte de mini barbecue à braises est dressé au milieu de la table. Chacun cuit ses aliments. Les ingrédients sont présentés dans des bols. Et chacun y trouve son bonheur. Cela permet une fois de plus de prendre son temps.
  • Manger avec les baguettes, qui est chose aisée pour eux, permet quand même de limiter la quantité d’aliments ingérés. On ne prend pas la même quantité de nourriture avec des baguettes qu’avec une fourchette ou une cuillère.
  • Les Japonais se mettent à l’aise pour manger : assis en tailleur dans les restaurants typiquement traditionnels. Cela oblige à bien se redresser. Ce n’est pas une position agréable pour l’occidental mais cela oblige à bien se tenir pour faciliter le travail de la digestion.
  • L’intimité et la convivialité sont très présents lors de repas pris au Japon. Parfois, les tables sont mêmes isolées par des paravents ou autres séparations.

Pour bénéficier d’un repas au calme, une sonnette est disposée sur la table qui servira à appeler le responsable de la salle.

  • La propreté et l’hygiène sont de mise : il est conseillé de retirer ses chaussures à l’entrée des restaurants pour plus d’hygiène ( rappelons que la position pour manger est en tailleur).

Pour se rendre au coin d’aisance, des chaussons sont mis à votre disposition.

Sans compter les petites serviettes humides posées sur les tables pour se rincer les mains (il s’agit de s’en servir qu’une fois et uniquement pour les mains).

Manger au Japon est bon pour la santé : entre la diététique mais aussi les rituels des repas. Il ont le goût du raffiné et chaque détail est estimé et anticipé !

Please follow and like us: