le-souciSouci

Calendula officinalis L.

Asteraceae

Origine du nom : “souci” dérive de “sol sicle” qui indique que le capitule floral suit le cycle du soleil.

Parties utilisées : capitules floraux.

Constituants connus : huile essentielle, saponosides, flavonoïdes, coumarines, polysaccharides, acides-phénols, quinones, caroténoïdes, triterpènes pentacycliques, sesquiterpènes.

Propriétés principales et secondaires : anti-inflammatoire, cicatrisant, cyto-protecteur, anti-spasmodique, anti-oedémateux, anti-infectieux, anti-oxydant, immunostimulant, sédatif du système nerveux central, cholérétique et cholagogue, augmente le tonus utérin et intestinal, hypo-lipémiant, diaphorétique, diurétique, emménagogue.

Indications principales :

Voie interne :  sphère digestive = ulcères gastro-duodénaux, gastrite, éructation, flatulence.

                        sphère circulatoire = problèmes veineux des jambes.

                        sphère ostéo-articulaire = inflammations rhumatismales.

                       système hormonal = aménorrhée.

Voie externe : inflammations de la peau, contusion, retard de cicatrisation, pharyngite, affections stomatologiques, érythème fessier.

Mode d’emploi : infusé, teinture-mère/teinture/alcoolature.

Précautions d’emploi : aucune connue.

Ce qu’il faut retenir : plante dite “douce” qui peut-être employée chez les bébés par voie externe.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

 

Please follow and like us: