Citron

Citrus limon L.

Rutaceae

 

Origine du nom : “citrus” désigne à la fois le cédratier et le cèdre.

 

Parties utilisées : péricarde du fruit soit le zeste , l’écorce et le jus.

 

Constituants connus : essence, flavonoïdes, caroténoïdes, acides organiques,coumarines, pectines, triterpènes et stéroïdes.

 

Propriétés principales et secondaires : stomachique, veinotonique, anti-infectieux, tonique, immuno-stimulant.

 

Indications principales:

 

Voie interne :

  • sphère respiratoire = toutes les maladies infectieuses
  • sphère digestive = troubles de la digestion (estomac = stomachique), troubles hépato-biliaires, atonie de l’estomac.
  • sphère circulatoire = insuffisante veineuse
  • autres = fatigue

 

Voie externe :

  • inflammations de la gorge et bucco-pharyngées (gingivite, aphtes, extractions dentaires, stomatite…).

 

Mode d’emploi : jus et zeste de citron

 

Précautions d’emploi : la consommation de jus de citron peut abîmer l’émail des dents donc il faut bien se laver les dents après utilisation. Son huile essentielle ( essence) est photosensibilisante.

 

Ce qu’il faut retenir : action de la vitamine PP des citroflavonoïdes est renforcée par l’acide ascorbique.

 

C’est un remède majeur dans plusieurs domaines : infectieux, circulatoire, digestif.

 

Extrait des cours de phytothérapie de l’ELPM.

 

Please follow and like us: