Lamier blancLamier blanc

Lamium album L.

Lamiaceae

Origine du nom : “lamios” = “gouffre” et “lamia” = “ogresse”

Parties utilisées : sommités fleuries, plante entière

Constituants connus : acides-phénols, flavonoîdes, iridoïdes et sécoiridoïdes, acides-aminés,polyphénols.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : décongestionnant pelvien, astringent, anti-diarrhéique, diurétique, anti-inflammatoire, expectorant, mucolytique, dépuratif, hypotenseur, sédatif, favorise la lactation.

Voie externe : astringent, adoucissant, anti-inflammatoire.

Indications principales :

Voie interne : système neuro-endocrinien = troubles menstruels, troubles de la ménopause.

                       sphère digestive = troubles digestifs

                       système respiratoire = toux grasses

Voie externe : système neuro-endocrinien = troubles gynécologiques

                       système cutané = affections dermatologiques

Mode d’emploi : teinture mère, extrait fluide, infusé, décocté…

Précautions d’emploi : aucune

Ce qu’il faut retenir : surtout pour les troubles gynécologiques par voie locale en injection.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: