La nigelle ou cumin noir est une magnifique fleur bleue qui renforce l’immunité et joue un rôle essentiel comme anti-allergique.

 

Sa description botanique

Nigella sativa, de la famille des Renonculaceae

Plante herbacée, qui fleurit chaque année, mesure jusqu’à 60 centimètres de haut et pousse en Afrique du Nord et en Asie occidentale.

On la cultive depuis longtemps en jardins et en champs dans la bassin méditerranéen.

Sa fleur est bleue pâle au bout d’une tige dressée avec des feuilles finement découpées.

Elle possède une capsule, qui sont les fruits et qui contiennent des graines.

Cette capsule sera récoltée avant maturité pour pouvoir récupérer toutes les graines qu’elle renferme.

Les graines sont aromatiques, triangulaires, anguleuses, d’un noir intense et de 2 à 3 mm de long.

Elles sont ensuite rassemblées après battage et sont pressées à froid pour récolter dans un moulin à l’huile.

Cette huile est jaune dorée à brun clair et son odeur est piquante et épicée.

Elle est très sensible à l’oxydation.

Son Histoire

Elle est appréciée depuis l’Antiquité.

Elle est déjà connue dans l’Egypte ancienne, à l’époque de Touthankamon (1353 et 1343 avant J-C) puisque l’on en retrouve dans la tombe de ce pharaon, elle arrive vers l’an Mil jusqu’à Avicenne ( 980-1037) qui en traite dans son «  Livre de la guérison » pour appréhender la réputation de cette huile.

Dioscoride en vantait les vertus contre les maux de tête et de dents, élimine les sécrétions nasales et les vers intestinaux et favorise l’apparition des règles et de lactation.

Milles années plus tard, autrement dit aujourd’hui, des chercheurs proposent une explication rationnelle des effets observés.

En Inde, elle est depuis toujours appréciée dans la cuisine et dans la médecine.

Elle fait aussi partie de la médecine coranique.

Quelle partie de la plante est utilisée ?

La plante entière et les graines sont utilisées en herboristerie.

Sous quelles formes est utilisée la nigelle en herboristerie

  • L’huile est la plus utilisée
  • Graine broyée ou extrait de graine
  • L’huile essentielle
  • Décoction de graine ou de plante entière
  • Teinture-mère

Sa composition

L’huile

Les graines renferment 40 % d’huile grasse, un saponoside, la mélantonine et une essence aromatique, la thymoquinone.

Cette huile est constituée de :

– d’acides gras mono-insaturés dont l’acide oléique

– d’acides gras poly-insaturés dont l’acide linoléique

– acides gras saturés dont l’acide palmitique et l’acide stéarique

– vitamines

La plante entière

– saponosides triterpéniques

– alcaloïdes

– lipides

– huile essentielle

– tocophérol

– stérols

Dans quel domaine ?

Cosmétique

Cette huile peut-être utilisée en cosmétique, en usage externe, comme

  • Cicatrisante et anti-infectieuse au niveau de la peau
  • Anti-oxydante : elle permet de lutter contre les radicaux libres destructeurs des cellules et protège ainsi la peau du vieillissement cutané.
  • Nourrissante, apaisante et régénérante car elle redonne souplesse et douceur à la peau

Elle est donc utilisée comme

⇒ Soin anti-âge pour toutes les peaux, en particulier pour les peaux sèches et sensibles.

⇒ Soin des ongles cassants

⇒ Soin du cuir chevelu et des cheveux ( chute de cheveux)

L’huile sera appliquée sur la peau directement et sur les cheveux qu’ils soient gras ou secs.

A renouveler si besoin est.

Santé

Cette huile peut être utilisée par voie orale.

Il y a aussi possibilité de réaliser des décoctions de graines ou de plante entière.

Elle va :

  • Stimuler le système immunitaireD’après des études menées aux Etats-Unis, elle interviendrait comme régulateur du système immunitaire et aurait une action contre l’asthme et les allergies ( poussière, pollens) par son action stabilisatrice sur la production des Ig E ( immunoglobulines) qui initient le déclenchement des réactions d’ hypersensibilité.
  • Diminuer le taux de sucre dans le sang.Elle a une action hypoglycémiante.
  • Abaisser la tension artérielle
  • Réduire les mycoses
  • Limiter contre les bactéries
  • Lutter contre l’inflammation
  • Diminuer la douleur
  • Dilater les bronches ( aide pour l’asthme)
  • Protéger le foie
  • Avoir une action neuroprotectrice
  • Etre anti-convulsivante
  • Améliorer la digestion et les flatulences
  • Eliminer les vers intestinaux
  • Faciliter la montée de lait
  • Réduirait les cancers et potentialiserait les anti-tumoraux ( action cytotoxique)

Elle est donc indiquée : Par voie interne

→ Asthme

→ Rhume des foins

→ Toux, sinusite liées aux allergies

→ Problèmes respiratoires

→ L’hypertension artérielle

→ Diabète

→ Maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, le lupus eryhtémateux,…

→ Migraines

→ Cancers

Elle est indiquée : Par voie externe

→ Acné et furoncles

→ Psoriasis et eczéma allergique

→ Soins des mycoses cutanées

Cuisine

Le cumin noir est utilisé dans les légumes et légumineuses souvent après avoir été grillé pour en rehausser l’arôme.

Il entre en Inde dans différents mélanges d’épices, tel le panch phoron, avec le cumin, le fenouil, la moutarde et le fénugrec.

On en saupoudre les pains, tels les nan cuits dans les fours d’argile tandoor.

Quelles doses sont recommandées ?

– en utilisant l’huile : 40 à 80 mg/kg/ jour soit pour une personne de 60 kg 2,5 à 6 grammes par jour

Elle peut s’employer sous forme de gélule en complément alimentaire.

Elle peut être aussi directement utilisée avec une cuillère à café à raison de 1 à chaque repas ou 1 cuillère à soupe à raison de 1 le soir au coucher.

Faire des cures de 3 mois.

– en décoction de graine : 15 mg / kg / jour soit 0,9 g pour une personne de 60 kg

– décoction de plante entière : 50 à 100 mg / kg / jour soit 3 à 6 g pour un adulte de 60 kg

– graines de nigelle entières ou écrasées : 2 g par jour

– extraits de graines de nigelle : 100 à 200 mg deux fois par jour

Autres espèce parente

Ne pas les graines d’oignon (Alium cepa, Alliaceae) et celles du vrai cumin noir.

Il existe aussi la Nigelle de Damas ( Nigella damascena), originaire du bassin méditerranéen, cultivée dans les jardins d’ornement pour ses jolies fleurs bleues ou blanches ainsi que son feuillage gracieusement découpé.

Ses graines ont une curieuse odeur rappelant l’arôme de fraise synthétique.

On les appréciera comme épice en Europe jusqu’au VIIème siècle.

Avec quelles plantes l’utiliser ?

avec des plantes qui stimulent l’immunité :

Avec du miel, de la gelée royale ou d’autres produits de la ruche.

Avec des plantes adaptogène comme l’ashwagandha ( plante ayurvédique)

Avec des épices comme le gingembre, le thym, et bien d’autres.

avec des plantes à visée anti-histaminique comme du plantain, du cassis, etc.

– avec des plantes digestives qui vont améliorer la digestion comme l’artichaut, le curcuma, le cumin, la coriandre, …

Pas de risque d’interactions médicamenteuses

Pas de contre-indications particulières avec la nigelle

Please follow and like us: