GentianeGentiane jaune

Gentiana lutea L.

Gentianaceae

Origine du nom : du nom du roi Gentius d’Illyrie qui l’utilisa contre la peste dans son armée.

Parties utilisées : racine

Constituants connus : iridoïdes et séco-iridoïdes, xanthones, oligosides, pectines, triterpènes et stéroïdes, polysaccharides, flavonoïdes, acides-phénols, huile essentielle.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : tonique amer (apéritif, eupeptique, cholagogue), fébrifuge, carminatif, immuno-stimulant, anti-inflammatoire, anti-fongique, anti-asthénique, anti-dépresseur.

Voie externe : tonique capillaire

Indications principales :

Voie interne : sphère digestive = troubles de la digestion, ballonnements, flatulences, lourdeur post-prandiale.

                       autres = infections microbiennes, fatigue, convalescence, dépression.

Voie externe : cheveux dévitalisés

Mode d’emploi : décoction, alcoolature, teinture,…

Précautions d’emploi : aucune connue mais à éviter en cas d’ulcère gastro-duodénal. Eviter les fortes doses (nausées, vomissements).

Ce qu’il faut retenir : tonique amer de référence.

Extrait des cours de phytothérapie

Please follow and like us: