Fumeterre

Fumaria officinalis

Fumariaceae

Origine du nom : ” fumus” = fumée soit en rapport avec son aspect délicat ou son amertume.

Parties utilisées : partie aérienne

Constituants connus : alcaloïdes, flavonoïdes, acides-phénols, acides-alcools, mucilages.

Propriétés principales et secondaires : cholagogue et ampho-cholérétique,modifie la composition de la bile, anti-spasmodique, anti-histaminique, apéritif, laxatif, diurétique, bradycardisant, hypo-tenseur, anti-infectieux, sédatif.

Voie externe : émollient

Indications principales :

Voie interne : sphère digestive = cure dépurative, troubles hépatiques, troubles intestinaux chroniques, dyspepsie, troubles de la vésicules biliaires.

                        autres = fatigue lié aux troubles du foie, migraines, allergies saisonnières.

Voie externe : crevasses, furoncles, affections bucco-pharyngées.

Mode d’emploi : infusion, décoction, extrait fluide, alcoolature, teinture, suc frais.

Précautions d’emploi : ne pas utiliser seule ni à fortes doses ni sur une longue période.

Ce qu’il faut retenir : plante ampho-cholérétique qui régularise les fonctions hépato-biliaires avec une action puissante au niveau du sphincter d’Oddi. Plante dépurative par excellence.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

 

Please follow and like us: