Frêne

Fraxinus excelsior L.

Oleaceae

Le frêne a la réputation de procurer la longévité à ceux qui en consomment régulièrement

Le frêne est aussi appelé le Quinquina d’Europe, langue d’oiseau et le Gaïac des Allemands.

L’origine de son nom : “fraxinus” provient vraisemblablement de son action lithotriptique ( qui dissout les calculs urinaires).

Botanique

Grand arbre atteignant les 40 mètres, répandu dans les bois humides et frais de toute l’Europe.

Son tronc est droit et son écorce est lisse.

Ses feuilles sont caduques ( elles tombent en hiver) et elles présentent 10 à 13 folioles, et sont opposées, lancéolées, imparipennées, sessiles, larges et possédant des dents aiguës et régulières.

Ses fleurs sont d’un brun-rouge, disposés en grappe.

Les fleurs apparaissent avant les feuilles.

La floraison intervient entre avril et mai.

Les fruits sont des samares disposés en grappes allongées.

Histoire

Utilisé par les Romains dans les cas d’hyrdopisie ( œdèmes).

Saint-Hildegarde utilisait ses feuilles contre les douleurs arthritiques.

Des études sur le frêne furent effectuées par Boerhaave, puis par Lemery au XVIIIème siècle.

Mais c’est au XIXème siècle qu’un médecin de campagne, le DR Peyraud mit au point le traitement de la goutte par le frêne.

Le professeur Binet nous indique que cet arbre est par excellence l’arbre des goutteux et des arthritiques.

Les Germains pensaient qu’il possédait des vertus magiques. Ils disaient que le toit du monde était posé sur un frêne.

Le frêne servait aussi de contrepoison en cas de morsures de serpents.

Les parties utilisées en herboristerie

Les feuilles, l’écorce et les bourgeons ( en gemmothérapie) sont employées.

Les feuilles, ramassées en été, contiennent de la vitamine C.

L’écorce renferme de la fraxine et de la fraxidine ainsi que du mannitol.

Les constituants connus :

  • triterpènes et stéroïdes
  • oses
  • tanins
  • acides-phénols
  • coumarines
  • flavonoïdes
  • iridoïdes et sécoiridoïdes
  • minéraux

Les propriétés principales du Frêne

Cet arbre anti-inflammatoire (anti-rhumatismale), diurétqieu, laxatif.

L’écorce est astringente.

Voie interne :

  • diurétique
  • anti-inflammatoire
  • antalgique
  • hypotenseur
  • anti-lithiasique
  • laxatif doux
  • fébrifuge (écorce)
  • astringent (écorce)

Quelles sont ses indications?

Il permet d’éliminer la rétention d’eau et les œdèmes.

Il est aussi un allié pour un traitement d’appoint des régimes amaigrissants.

Voie interne :

  • sphère ostéo-articulaire = rhumatismes, arthrose, goutte.
  •  autres = artériosclérose, lithiase, toutes les maladies où il faut augmenter la diurèse.

Comment l’employer en herboristerie?

  • En infusé

Recette 20 à 50 g de feuilles par litre d’eau.

Porter à ébullition.

Hors du feu, laisser infuser 10 minutes.

Boire dans la journée.

Possibilité d’ajouter un peu de verveine pour aromatiser .

  • En teinture et en extrait fluide

30 à 40 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un peu d’eau, souvent en association avec le cassis et la reine des prés.

  • En décoction ( pour l’écorce)

Recette de la tisane des centenaires : boisson tonique et rafraîchissante.

Mélanger à parts égales des feuilles de frêne, de cassis, de sommités fleuries de reine des prés et des feuilles de menthe poivrée.

Prendre 10 g du mélange pour 1 litre d’eau et réaliser une infusion d’une dizaine de minutes.

Boire dans la journée en plusieurs tasses.

Recette de la frênette : boisson médicinale et délicieuse

Faire bouillir 90 g de chicorée torréfiée.

Faire dissoudre 3 kg de sucre.

Faire dissoudre 45 g d’acide tartrique dans 3 litres d’eau bouillante.

Arroser avec 60 g de feuilles de frêne séchées.

Laisser infuser 2 heures. Passer.

Verser ces 3 préparations dans un tonneau  de 60 litres.

Compléter avec de l’eau mais ne remplissez pas tout à fait.

Laisser refroidir. Ajouter 60 g de levure délayée en eau froide.

Laisser macérer et fermenter pendant 9 jours sans refermer le tonneau.

Le 10 ème jour mettre en bouteilles, boucher et ficeler le bouchon car il risquerait de sauter le bouchon comme pour du champagne.

La composition est excellente!

Quelles sont ses contre-indications?

Aucune connue aux doses usuelles.

En résumé

C’est un diurétique majeur permettant d’éliminer l’urée et acide urique.

Excellent “purifiant” de l’organisme.

 

 

 

Please follow and like us: