Savez-vous que la cuisson au four micro-ondes n’est pas bonne pour la santé?

Ce four a connu un essor considérable ces dernières années : tout simplement car il représente un gain de temps formidable.

De plus, une autre de ses principales qualités : c’est que le four micro-onde préserve les vitamines et les minéraux.

Cuisiner et cuire grâce à ce four serait plus diététique.

 

Comment fonctionne le four micro-onde ?

Les O.E.M

  • Ce four fonctionne grâce aux O.E.M : ondes électro-magnétiques.

Les ondes électromagnétiques représentent de l’énergie rayonnée.

Elles sont constituées par un champ électrique et un champ magnétique.

  • Les effets des ondes électromagnétiques des fours à micro-ondes sont liés à leur haute fréquence.

Plus la fréquence est haute, plus le rayonnement sera pénétrant.

Elles ont :

– Un effet thermique avec risque de brûlure en surface voire même en profondeur.

– Un effet athermique avec une action biologique et biochimique au sein de l’organisme ( action sur les glandes et sécrétions hormonales).

Elles ont les mêmes conséquences que les radars civils ou militaires.

Les opérateurs de radars souffrent d’anomalies chromosomiques, de risque de leucémie, de troubles nerveux, de problèmes ophtalmiques et sanguins.

 

Le four micro-ondes

Il est en faite une sorte de boîte métallique : elle est en métal pour permettre la réflexion des O.E.M sur les parois.

La longueur des ondes de ces fours est la même que celle utilisée par les relais de télévision et de radars. Ce sont des ondes non ionisantes.

Les ondes sont générées par un magnétron.

Cet émetteur envoie un train d’ondes à 2450 Mhz qui sont guidées par un  « guide d’ondes », avant de déboucher dans « l’enceinte utile ».

A la sortie du guide, il y a un agitateur d’ondes qui assure une répartition des ondes favorables à la cuisson homogène de l’aliment.

Certains modèles possèdent des plateaux tournants c’est à ce niveau que se situe la qualité de l’appareil et au niveau de son prix.

Les appareils bon marché ont tendance à voir gondoler leur porte assez rapidement, donc il y a une possibilité de fuite des O.E.M.

Ces fours sont équipés de protections importantes, par des blindages précis, avec une sécurité « stop », en cas d’ouverture de la porte du four pendant son fonctionnement.

Il est donc impossible de faire marcher le four la porte ouverte.

La porte est pourvue d’un treillis métallique réfléchissant les ondes, dont le maillage est calculé en fonction de la longueur d’onde et aucun rayonnement, en principe, ne peut sortir. Des « joints hyperfréquences » piègent les O.E.M à l’intérieur de l’enceinte ( d’où l’importance de la porte du four et d’une fermeture hermétique).

Les ustensiles métalliques ( brochettes, grilles, papier d’aluminium,…) sont donc à proscrire car ils réfléchissent les ondes.

Ne pas utiliser non plus le four vide sous peine de détériorer le magnétron.

Certaines matières comme les porcelaines, les faïences ou les poteries peuvent être réchauffées en même temps que les aliments : ceci permet de réchauffer directement les mets dans l’assiette.

Par contre, le pyrex, le verre, les céramiques, le carton, le papier, le papier sulfurisé restent froids.

Donc suivant les mets, on utilise un plat qui va permettre de dorer l’aliment : un poulet dans un plat en verre sera cuit mais restera blanc d’où l’intérêt de le placer dans un plat enduit d’oxydes métalliques.

De plus, le nettoyage est primordial car le four restant froid, il n’assure pas de stérilisation. Un four traditionnel monte à plus de 100°C.

Tout déchet se déposant sur le joint de la porte peut avoir des effets néfastes sur l’étanchéité de la porte.

Il est donc primordial de nettoyer le four après chaque utilisation.

Le four micro-ondes est moins économique qu’un autre four. Cela revient moins cher de chauffer sur des plaques ( bain-maire ou autre).

 

Comment agit-il sur les aliments ?

Les micro-ondes pénètrent dans les denrées en dissipant la chaleur : elles seront ainsi absorbées par l’eau, les graisses, les sucres d’où un échauffement local d’autant plus élevé que l’aliment contient d’eau.

L’aliment sera cuit «  à cœur », de l‘intérieur vers l’extérieur ( c’est le contraire dans un four traditionnel).

L’action des micro-ondes changent l’orientation des molécules d’eau que contiennent les aliments.

En une seconde, les molécules vont changer 2 milliards 450 millions de fois d’orientation ( hyperfréquence de 2.450 MHZ).

Ces changement provoquent des frictions et des frottements.

Lorsqu’ il y a frottement, il y échauffement : c’est cette chaleur intense qui cuit les aliments.

 

Quelle influence a le micro-ondes sur les aliments ?

Ce four conserve vitamines et minéraux mais pour les assimiler nous avons besoin d’énergie et lui la détruit .

Exemple : un aliment avant la cuisson a une énergie vibratoire positive de 25 unités et après 5 minutes de cuisson, ce même aliment se retrouve à – 20 unités vibratoires.

Cette énergie vibratoire fait vivre l’homme, elle permet les échanges entre les cellules de notre organisme.

Elle règle le potentiel électrique intra et extra cellulaire.

Un aliment cuit au four micro-ondes fait donc baisser notre équilibre énergétique et nous entraînera inévitablement vers la maladie. Il agit sur notre santé par la destruction de l’énergie vitale des aliments.

Exemple : un homme en bonne santé a une énergie vibratoire de + 15 alors qu’un être malade aura à peine 0 voire moins de 0 ( parfois -10).

Des mesures scientifiques s’appuyant sur des aliments vus par le biais de la photo de Kirlian ou à la spectroscopie démontrent qu’un aliment, avant sa cuisson au four micro-ondes, a un certain potentiel d’énergie, alors qu’à sa sortie, celui-ci sera pratiquement inexistant.

En plus, l’environnement du four micro-ondes est aussi perturbé énergétiquement car celui-ci aspire l’énergie.

Le champ énergétique est totalement déstructuré sur un rayon de 3 mètres sur 5 autour du four.

Notre champ magnétique produit par les oscillations de nos cellules est profondément perturbé.

Certaines personnes présentent une fatigue instantanée lorsqu’elles se tiennent près d’un appareil en tension.

Il existe de nombreux facteurs qui s’accumulent et qui ont tendance à abaisser notre potentiel énergétique ce qui nous rend vulnérable au stress et aux maladies.

 

Quoi faire ?

Le four micro-ondes détruit la vitalité des aliments : il est donc néfaste pour la santé.

Il s’agit alors de toujours manger un aliment cru, vivant en même temps qu’un aliment cuit.

Surtout si l’on est sur notre lieu de travail, à la cantine, au restaurant, puisque l’on ne sait pas comment les aliments ont été préparées.

Il est préférable de se servir du four micro-onde que très occasionnellement comme méthode de cuisson de dépannage.

Ne pas chauffer les aliments des enfants qui ont besoin de tout leur potentiel énergétique pour bien grandir.

Ne pas séjourner dans la même pièce que le micro-onde ( exemple comme dans un studio).

Les hyperfréquences ne sont pas absorbées par les murs même en béton.

Vérifier l’étanchéité du four et la prise de terre à laquelle il est raccordé.

Attention aux personnes qui portent un pacemaker : il y a un risque d’interférences d’ondes qui peut perturber le rythme cardiaque.

Les ondes électromagnétiques ont des répercussions sur les yeux. En effet, à la fréquence de 2450 MHZ, elles pénètrent dans le cristallin et les globes oculaires sur 1 à 2 cm. Aux USA, on a constaté un vieillissement accéléré de l’organe visuel chez le personnel travaillant sur les radars.

Une étude dans l’état de New-York portant sur 438 000 décès de 1950 à 1979, fait apparaître une surmortalité par leucémie aiguë pour 10 catégories professionnelles fréquemment exposées aux champs électromagnétiques.

Ne pas bricoler le four micro-onde et faire appel à un spécialiste pour le réparer.

 

Le mieux, c’est encore de ne pas en avoir.

Et je vous rassure, on vit très bien sans. Il n’est pas tellement bon pour la santé de réchauffer les aliments déjà cuits et si c’est le cas, il existe d’autres solutions comme le bain-marie, le four, la casserole.

 

Please follow and like us: