ChicoréeChicorée

Plante utilisée pour la cure dépurative autrement dit pour la détox de l’organisme.

Cichorium intybus L. Asteraceae

Chicorée sauvage

 

ChicoréeLes parties utilisées en herboristerie sont : la racine et la feuille.

Les constituants connus dans la racine de chicorée sont : les polysaccharides, les lactones sesquiterpéniques, les acides-phénols et les dérivés, les minéraux et les vitamines.

Les propriétés principales et secondaires de la chicorée :

Utilisée par voie interne : elle est tonique amer ( apéritif, eupeptique), cholérétique, cholagogue, hypo-lipémiant, diurétique, laxatif, anti-inflammatoire.

Les indications principales de la chicorée :

Utilisée par voie interne, elle est préconisée à plusieurs niveaux :

  • sphère digestive pour le manque d’appétit, l’atonie digestive et la dyspepsie sans oublier les troubles du transit.
  • sphère rénale et ostéo-articulaire si il y a une diurèse insuffisante
  • autres : pour la cure dépurative de printemps

Son mode d’emploi : la chicorée est employée sous forme d’infusé, de décocté, de sirop…

Ses précautions d’emploi : aucune connue dans les conditions normales d’utilisation mais il existe un risque d’allergies comme avec toutes les Asteracées.

Ne pas utiliser en cas de calculs biliaires.

Ce qu’il faut retenir de la chicorée : c’est une plante “ancienne” mais dont le potentiel est sous évalué.

Plante dépurative de premier ordre : idéale pour la détox de l’organisme du printemps.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: