Bardane

Arctium lappa L.

Asteracées

Plante connue comme dépurative de la peau

Fleur qui s’agrippe aux poils des animaux

La Bardane est aussi appelée bouillon noir, chou d’âne, coupeau, glouteron, grateron, herbe à la teigne, herbe aux pouilleux, herbe aux teigneux, oreille de géant, pignet, pignerolle.

Botanique

Plante herbacée bisannuelle, poussant dans tous les terrains incultes jusqu’à 1800m d’altitude.

Rencontrée en Europe, Afrique du Nord, Amérique du Nord. Très connue en France. Plus rare en région méditerranéenne.

Sa racine est pivotante, très forte,

Sa tige est cannelée, dressée, rigide, pouvant dépasser 1,50 m de haut.

Ses feuilles sont très larges en forme de cœur, alternes, vertes sur le dessus et couvertes de poils blanchâtres à la face intérieure.

Ses fleurs sont pourpres, disposées en corymbe, dont les bractées en forme de crochets s’accrochent aux doigts et aux vêtements.

La floraison a lieu de juin à août.

Histoire

Elle est connue depuis des siècles mais son renom a été amplifié par son action bénéfique sur le roi Henri III.

Elle le guérit d’une maladie de peau.

Le Dr Cagny guérit un cas de syphilis et elle est l’un des remèdes contre les affections cutanées chroniques.

Lazare Rivière étudia aussi ses propriétés antisyphilitiques.

Les parties utilisées en herboristerie

BardaneLa racine de bardane est récoltée en avril avant la floraison, de la deuxième année.

La racine contient une huile essentielle, une grande quantité d’inuline, du tanin et des sels minéraux.

Les constituants de la Bardane :

  • Sa Racine contient des polyènes et polyines, des dérivés acétyléniques, de l’huile essentielle, des sels, des acides-phénols, des acides- alcools, des phytostérols, des tanins, des mucilages, de l’inuline, et des lignanes.
  • Ses Feuilles contiennent essentiellement des lactones sesquiterpéniques.

Les propriétés principales

La bardane contient un antibiotique naturel actif sur le staphylocoque.

Elle a des résultats spectaculaire sur certaines formes de furonculoses, d’acné, d’eczéma, de croûtes de lait.

Elle exerce aussi une action stimulante sur le revêtement cutané (suite à une varicelle).

Elle est aussi sudorifique et diurétique.

Elle permet l’élimination des éléments résiduels de l’organisme par les glandes sudoripares.

Elle contient une substance hypoglycémiante qui appartient au groupe des vitamines B ( B2).

Elle est donc indiquée en cas de diabète pour faire diminuer le taux de sucre dans le sang.

Utilisée par voie interne :

La Racine est

  • diurétique
  • laxative
  • dépurative
  • détoxiquante
  • cholérétique et cholagogue  : diminue les douleurs hépatovésiculaires
  • anti-microbienne
  • anti-inflammatoire
  • hypoglycémiante
  • sudorifique
  • anti-oxydante
  • anti-rhumatismale
  • béchique

Utilisée par voie externe :

La Racine est antiseptique, vulnéraire, draineur cutané.

La Feuille est adoucissante, anti-pririgineuse, et vulnéraire.

Quelles sont ses indications thérapeutiques ?

Elle sera employée dès qu’il faudra dépurer, drainer la peau. En cas aussi de rougeole.

Elle est aussi usitée contre la chute de cheveux ou contre les bleus ( voie externe).

Utilisée par voie interne, elle est recommandée à plusieurs niveaux :

  • système cutané pour l’acné, le traitement des dermatoses et dermatites eczémateuses, le psoriasis, les furonculoses, les panaris, les plaies variqueuses.
  • système digestif pour faciliter les fonctions d’élimination digestives et la constipation
  • système urinaire pour les infections rénales, les néphrites,et la rétention d’eau.
  • système ostéo-articulaire pour les rhumatismes articulaires et la goutte.
  • système métabolique pour le diabète et le pré-diabète.

Utilisée par voie externe, elle est recommandée à plusieurs niveaux :

  • système cutané pour les dermatoses, les furonculoses, les panaris, les plaies variqueuses mais aussi les crevasses, les écorchures, les piqûres d’insecte sans oublier l’abcès dentaire et l’hyper-séborrhée.

Comment l’employer en herboristerie ?

Les formes galéniques

  •  décoction

Recette :

40 g de racines pour 1 litre d’eau. Faire bouillir 10 minutes. Filtrer. Boire 2 bols par jour pendant 3 semaines.

  • teinture Mère, alcoolature, EPS : 30 à 40 gouttes dans un verre d’eau.

Ces extraits de plante fraîche conviennent particulièrement pour préservés les principes actifs.

Quelles sont ses contre-indications ?

Aucune précaution aux doses thérapeutiques indiquées.

Aucune connue mais il est préférable d’éviter de l’employer pendant la grossesse.

En résumé

Plante majeure des maladies cutanées suintantes et purulentes.

Utilisée surtout sous forme d’extrait de plante fraîche.

Elle se consomme également comme liqueur ou herbe dans les pays scandinaves et au Japon. Les jeunes feuilles se mangent en salade et les racines s’accommodent comme les salsifis.

 

Please follow and like us: