ArmoiseArmoise

Armesia vulgaris L.

Asteraceae

Origine du nom : en relation avec la déesse des bêtes sauvages ou avec la reine de Carie. Les deux femmes étaient expertes en plantes et elles s’étaient spécialisées dans la gynécologie.

Parties utilisées : feuilles, sommités fleuries

Constituants connus : polyines ou dérivés acétylénique, huile essentielle, flavonoïdes, coumarines, triterpènes et stéroïdes, sesquiterpènes.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : régularise le cycle des menstruations à la ménopause, emménagogue, anti-spasmodique, apéritif, tonique, fébrifuge, vermifuge, anti-bactérien, anti-fongique, hépatoprotecteur, hypotensif, sédatif.

Indications principales :

Voie interne : sphère neuro-endocrinienne = traitements des troubles menstruels, aménorrhées, dysménorrhées, diminue le syndrome pré-menstruel, facilite le retour des règles après l’accouchement.

                      système digestif = apéritive, troubles digestifs

Mode d’emploi : infusé, teinture mère, extrait fluide,..

Précautions d’emploi : ne pas donner aux femmes enceintes et aux enfants et risque allergie aux asteraceae.

Ce qu’il faut retenir : ” porte secours “aux femmes

Extrait des cours de phytothérapie ELPM

 

 

Please follow and like us: