les algues (2)Les algues sont de véritables plantes médicinales.

Vous pouvez les intégrer dans votre alimentation ou bien les utiliser en herboristerie sous forme de gélules ou autres formes galéniques.

 

Voilà donc un des secrets de la jeunesse des japonais.

Quand vous vous promenez au Japon, on est étonné de constater la jeunesse de ce peuple.

C’est vrai que plusieurs éléments rentrent en ligne de compte : leur façon de vivre dans le respect, dans le « zen » ; leur exercice physique mais ce n’est pas tout !

Le principal se joue ailleurs…

Si vous regardez ce qu’il y a dans leurs assiettes, vous êtes forcé de constater qu’il y a énormément d’éléments provenant de la mer. Ce sont des gros consommateurs de « légumes de mers » entre autres. Cette influence alimentaire est en grande partie due au fait que les japonais vivent sur une île.

L’algue est un des ingrédients majeurs de leur alimentation : ils en mangent quasi quotidiennement .

Les japonais en consomment 3 à 4 kg par an et les français seulement 1 kilo.

Ils les consomment intégrées à de nombreux plats, soupes et sauces et ils en font même du thé ( thé de Kombu).

les algues

On distingue différentes algues :

  • les algues brunes : Haricot de mer, Wakamé, Kombu, Kombu royal, raisin de mer ( d’Okinawa), fucus et laminaires.
  • les algues rouges  dont le Chondrus crispus ou Carragaheen mais aussi le nori, le dulse, l’agar-agar, …
  • les algues vertes : la laitue de mer,…
  • la microalgue : la spiruline ( algue bleue)

Les algues de véritables plantes médicinales

Vous serez étonné d’apprendre que 72 % de l’oxygène que nous respirons provient des algues.

Elles contiennent des minéraux ( iode, brome, magnésium, potassium, sodium, calcium, fer, ….), des vitamines ( A, B1, B2, B6, B12, C, D, D2, E, F , K, PP), des acides aminés, des glucides, de la chlorophylle, des mucilages, des substances antiobiotiques et de la cellulose.

En herboristerie, les algues sont considérées comme des plantes médicinales à part entière et elles jouent un rôle à différents niveaux grâce à leurs diverses propriétés. Le fucus vesiculus, les laminaires, le chondrus crispus, le carragaheen, le lithothamne et la spiruline sont employées.

Elles permettent de rééquilibrer l’ensemble de l’organisme : elles corrigent les terrains. Elles sont donc indiquées dans de nombreux troubles de santé comme : les atteintes nerveuses, digestives, ORL, hormonales ( hormones de la thyroïde déficitaires), rhumatismales, mais aussi en cas d’obésité et de cellulite.

  • Certaines comme le lithothamne permettent de corriger l’hyperacidité gastrique harmonisant l’équilibre acido-basique. Elles sont source de fibres ce qui facilite aussi la digestion.
  • Les algues activent l’élimination des lipides sans compter leur effet « coupe-faim ». Elles sont particulièrement adaptées en cas d’obésité mais aussi dans les régimes amincissants et pour combattre la cellulite. Elles agissent directement sur le métabolisme, drainent et stimulent la circulation sanguine. Elles aident aussi à résoudre les troubles de la circulation tels les varices, jambes lourdes
  • Elles luttent contre le vieillissement . Ce phénomène est dû à leur composition riche en anti-oxydants et en nutriments protecteurs.

Elles puisent dans la mer une richesse incomparable d’éléments minéraux qui peuvent représenter jusqu’à 36 % de leur masse sèche.

Elles contiennent :

  • des polyphénols notamment les algues brunes
  • de la vitamine C surtout dans les algues brunes et vertes
  • de la vitamine E présente dans deux algues bretonnes (Laminaria digitata) et dulse (Palmaria palmata). La vitamine E voit son activité renforcée grâce à la vitamine C et les polyphénols.
  • des caroténoïdes qui permettent de lutter contre l’effet néfaste du soleil, stimulent et renforcent les défenses immunitaires, limitent l’apparition des maladies coronariennes et d’artérosclérose. Ils sont présents essentiellement dans les algues rouges comme le nori.
  • autres composés : les phospholipides qui agissent au niveau des membranes cellulaires et du calcium (dans la laitue de mer) et du magnésium dans le wakamé.

Ces légumes de mer vont donc reminéraliser l’organisme et agir comme puissants anti-oxydants.

  • Les algues favorisent aussi le bon développement cérébral

Leur richesse en iode est un oligo-élément indispensable au bon développement du cerveau.

Nous sommes en manque d’iode malgré l’enrichissement en iode du sel de table et à l’accès plus facile aux fruits de mer.

Un apport en iode permet d’augmenter les capacités cérébrales, de diminuer les risques de cancer du sein et de maintenir un métabolisme de base avec les hormones thyroïdiennes (formées d’iode).

  • Les algues permettent de lutter contre certaines infections.

Seule contre-indication : les bains d’algues qui sont à proscrire si vous souffrez d’hyperthyroïdie, de maladies cardiaques, rhumatismales, pulmonaires et si vous êtes en phase aiguë d’une maladie ou si vous présentez une maladie d’ordre mental.

La forme galénique la plus adaptée est l’extrait fluide ou en gélule ( en poudre).

Le mieux c’est quand même de les intégrer à vos repas.

Le mieux est encore de les ajouter à notre alimentation :

le nori est l’algue qui permet de réaliser les makis et les shushis. Il est présenté sous forme de feuilles déshydratées

nori

le wakamé est une des algues favorites des japonais. Elles composent la soupe au miso présente quasiment à tous les repas au Japon.

wakame

kombu est utilisée pour réaliser les bouillons de poissons ( « dashi ») au Japon, elle est aussi consommée crue pour les sashimis, dans les salades,…On en fait aussi du thé.

dulse présente dans les soupes et salades

hijiki : on retrouve cette algue de manière plus occasionnelle mais elle présente un taux élevé de calcium.

On trouve les algues alimentaires dans les magasins diététiques : vous pouvez agrémenter vos plats mais petits conseils :

– si vous les achetez fraîches, pensez à les rincer pour réduire leur teneur en sel. Du coup, elles ont le même mode de conservation que n’importe quel légume.

– ne les rincer pas trop si elles sont sèches car les minéraux et oligo-éléments sont à la surface.

– on peut les acheter déshydrater, cela permet de les conserver plus longtemps.

– couper un petit bout pour saler une préparation, saupoudrer les salades ou potages de quelques morceaux.

– cuire vos pâtes, riz, autres céréales avec des algues.

– si vous les cuisez, rajoutez une légumineuse puisque les algues accélèrent leur temps de cuisson.

– elles sont très utilisées comme gélifiant dans de nombreuses recettes de crèmes, flans, mousses, glaces, confiseries, sauces,…

Les algues sont de précieux atouts pour la santé en réglant de nombreuses maladies mais en rajeunissant, amincissant, et en reminéralisant l’organisme.

Mettez des algues dans votre assiette !

Please follow and like us: