Achillée millefeuilleAchillée millefeuille

Achillea millefolium L.

Asteraceae

Origine du nom : selon Pline, “Achillée” lui viendrait du fameux héros grec, Achille, qui se serait servi de cette plante pour soigner les blessures de Télèphe, roi des Mysiens.

Parties utilisées : sommité fleurie

Constituants connus : alcaloïdes, coumarines, flavonoïdes, huile essentielle, lactones sesquiterpéniques, triterpènes stéroïdes, oligoéléments, sels minéraux.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : hémostatique, emménagogue, tonique veineux, anti-spasmodique, tonique amer, cholagogue, cholérétique, diurétique, action lutéotrope ( aide à réduire l’excès d’oestrogènes en circulation), anti-inflammatoire des muqueuses.

Voie externe : cicatrisant, anti-inflammatoire, vulnéraire, anti-bactérien et antifongique.

Indications principales :

Voie interne : système neuro-endocrinien = aménorrhées, endométriose, fibromes; inflammation des ovaires; dystonie neurovégétative; traitements des troubles menstruels (calme la douleur et réduit les règles abondantes).

                       système digestif = troubles digestifs comme ballonnements, éructations, flatulences, lenteur…

                       système circulatoire = traitement des hémorroïdes et de l’insuffisance veineuse.

Voie externe : système cutané = adoucissant, antiprurigineux, traite les crevasses, gerçures, piqûres d’insectes,…

Mode d’emploi : infusé, teinture mère, extrait fluide, décocté, suc de plante.

Précautions d’emploi : pas à la femme enceinte et aux enfants.

attention si allergie aux asteraceae et si on cueille la plante, on peut avoir des inflammations cutanées ( dans ce cas ne pas renouveler l’expérience).

Ce qu’il faut retenir : recommandée pour les femmes souffrant de règles douloureuses et de troubles digestifs durant les menstruations.

Elle est précieuse pour la santé de la femme.

Extrait des cours de phytothérapie ELPM.

 

 

 

 

 

Please follow and like us: