MauveMauve

Malva sylvestris L.

Malvaceae

Origine du nom : « malva » en latin apparenté à un mot grec = « mou ».

Parties utilisées : feuilles et fleurs.

Constituants connus : mucilages, flavonoïdes, polysaccharides, acides-phénols, tanins, anthocyanosides.

Propriétés principales et secondaires :

Voie interne : émollient (adoucissant), astringent (qui resserre les tissus), anti-tussif.

Voie externe : émollient

Indications principales : sphère respiratoire = toux des infections respiratoires, toux irritative du fumeur et de type coqueluche.

                                           sphère digestive = douleurs biliaires, colite, inflammation de l’intestin, constipation, diarrhée.

                                           sphère urinaire = cystite

Voie externe : inflammations bucco-pharyngées (aphtes, stomatite, gingivite, extraction dentaire…), maturation des abcès, toux ,maux de gorge.

Mode d’emploi : infusé, sirop, décoction, …

Précautions d’emploi : aucune connue.

Ce qu’il faut retenir : elle est émolliente, calmante, pectorale, laxative. Elle fait partie des « espèces pectorales »,et ses indications sont très proches de celle de la guimauve.

Extrait cours de phytothérapie ELPM

Please follow and like us: