Ballote

Ballota nigra L. ou Ballota foetida Lamk.

Lamiaceae

La plante des névroses

La Ballote est aussi appelé marrube noir, ballote puante, marrube fétide.

L’origine de son nom :  » ballô » en grec signifie  » à jeter » , en d’autres termes « je repousse » à cause de son odeur désagréable.

Botanique

Plante herbacée vivace, d’odeur fétide, poussant dans les endroits incultes : dans les haies, les décombres, et les bords des chemins.

Rencontrée dans toute l’Europe. Très connue en France.

Sa tige est dressée, velue, carrée et rameuse, et mesure de 30 à 80 cm de haut ( 60 cm en moyenne).

Elle porte des feuilles larges, vert foncé, ovales et crénelées.

Les fleurs sont roses ou purpurines et disposées en glomérule à l’aisselle des feuilles supérieures.

Sa floraison se situe entre mai-juin.

Les parties utilisées en herboristerie

Les sommités fleuries sont récoltées en juillet-août.

Elles contiennent principalement des acides phénols ( acide caséique, un saponoside, de la coline, de la bétaïne, et une lactone sesquiterpénique appelée la maroïne).

Ses constituants chimiques :

  • hétérosides phénylpropaniques
  • flavonoïdes
  • lactones diterpéniques
  • huile essentielle.

Les propriétés principales de la Ballote

Elle est surtout antispasmodique. Elle calme de nombreuses affections nerveuses.

Elle procure un sommeil calme et sans cauchemar.

Elle est aussi diurétique, emménagogue et vermifuge.

  • sédatif
  • anxiolytique
  • anti-spasmodique
  • emménagogue
  • effet relaxant sur le système digestif
  • expectorant
  • diurétique
  • antiémétique (antivomitif).

Quelles sont ses indications thérapeutiques ?

Elle calme les bourdonnements d’oreille.

Dans la coqueluche, elle espace les quintes de toux.

Elle apaise les vertiges, les angoisses, les palpitations, les bouffées de chaleur, les spasmes de l’œsophage, l’hystérie et également le « pipi au lit ».

  • système nerveux = troubles du sommeil, agitation, irritabilité, nervosité, anxiété, troubles nerveux de la ménopause, bourdonnements d’oreille, états dépressifs légers à modérés.
  • système respiratoire = toux spasmodiques ( coqueluche)
  • système digestif = effet relaxant sur le système digestif, troubles gastriques spasmodiques ( crampes de l’estomac).

Comment l’employer en herboristerie ?

Les formes galéniques

  • infusé

Recette :

30 g de sommités fleuries séchées pour 1 litre d’eau froide. Porter à ébullition et laisser infuser 10 minutes hors du feu. Filtrer. Boire 3 tasses par jour.

  • teinture mère, extrait fluide : 30 gouttes dans 1/2 verre d’eau 3 fois par jour.

Quelles sont ses contre-indications ?

Aucune précaution aux doses thérapeutiques indiquées.

Eviter tout surdosage en raison de la présence de composés potentiellement toxiques pour le foie.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte.

En résumé

En tisane son goût est désagréable donc préférer d’autres formes galéniques, elle peut être utilisé chez les enfants anxieux ou nerveux, elle permet dans certains cas l’arrêt des traitements aux benzodiazépines.

 

Please follow and like us: