Alchemille

 Alchemilla vulgaris L.  

Alchemilla xanthochlora

Rosaceae

Les alchimistes récoltaient au creux de chacune de ses feuilles une goutte d’eau nommée « Eau céleste »

L’Alchemille est aussi appelé le manteau de Notre Dame, mantelet de dame, patte de lapin, pied de griffon, pied-de- lion, porte-rosée, soubeviette.

Son nom vient des alchimistes qui recueillaient l’eau céleste, c’est-à-dire les gouttes de rosée qui se concentrent dans le creux des feuilles, nécessaires à la préparation de la pierre philosophale.

Botanique

Plante vivace qui pousse dans l’Europe entière en terrains frais et humides.

Sa tige est dressée de 20 à 30 cm de haut.

Ses feuilles sont grandes, arrondies, divisées en plusieurs lobes.

Ses fleurs sont petites et vert jaunâtre, regroupées en corymbe.

Leur floraison a lieu de mai à octobre.

Les parties utilisées en herboristerie

Les parties aériennes, les feuilles sont employées en phytothérapie.

ALCHEMILLE

Elles contiennent beaucoup de tanins, d’acides phénols, de saponosides, et de résines.

Les tanins sont à leur taux maximum à la floraison.

Les constituants connus :

  • tanins
  • flavonoïdes
  • acides-phénols et ses dérivés
  • triterpènes et les stéroïdes
  • saponosides
  • les acides-gras.

Les propriétés principales de l’Alchemille

Cette plante est astringente et antidiarrhéique étant donné sa forte teneur en tanins.

Elle est cicatrisante, anti-inflammatoire, antiseptique, emménagogue et sédative.

Utilisée par voie interne :

L’alchemille est

  • astringente
  • anti-diarrhéique
  • hémostatique
  • rééquilibrante des désordres gynécologiques et stomachique
  • diurétique
  • sédative
  • tonique cutané
  • décongestionnant

Utilisée par voie externe :

L’alchemille est

  • cicatrisante
  • anti-inflammatoire
  • vulnéraire

Les indications thérapeutiques de l’Alchemille

Elle est utilisée pour les troubles du cycle menstruel : règle douloureuse, métrorragie ( saignement en dehors de la période des règles) et syndrome pré-menstruel.

Elle est aussi indiquée pour l’inflammation des muqueuses digestives : les colites.

En local, en usage externe, l’alchemille est utilisée pour soigner les vergetures et la cellulite avec un décocté de feuilles.

Par voie interne, cette plante médicinale est préconisée à différents niveaux :

  • système neuro-endocrinien pour les traitements des troubles gynécologiques et la prévention des risques de fibromes.
  • système digestif pour les diarrhées légères
  • système circulatoire pour l’insuffisance veineuse

Par voie externe, l’alchemille est recommandée au niveau du  :

  • système cutanéo-muqueux pour les bains de bouche, les vergetures et la cellulite.

Comment l’employer en herboristerie ?

Les formes galéniques

Cette herbe s’utilise sous diverses formes comme

  • l’infusé

Recette :

5 g de feuilles séchées par tasse ou 30 g par litre d’eau. Porter à ébullition et laisser infuser 10 minutes hors du feu.

Boire 2 à 3 tasses par jour loin des repas, chaudes avec du miel.

  • le décocté

Recette :

40 g de feuilles séchées pour 1 litre d’eau. Porter à ébullition 2 à 3 minutes ( jusqu’à 5 minutes) et laisser infuser 10 minutes.

Utiliser tiède.

Appliquer avec un linge 3 fois par jour.

Grâce à ce décocté, confectionner des compresses pour les vergetures et la cellulite.

Existe aussi sous forme de gels et de crèmes.

  • l’extrait fluide, la teinture-mère : 30 gouttes dans un peu d’eau 2 à 3 fois par jour

Quelles sont ses contre-indications ?

Pas de contre-indications connues aux doses habituelles d’emploi.

Ne pas donner l’employer chez la femme enceinte

En résumé

L’alchemille possède de nombreuses vertus pour de nombreux problèmes féminins puisqu’elle agit comme la progestérone. Elle est « progestérone-like ».

 

Please follow and like us: